Site de Josselin ROUX

Accueil du site > Textes



Textes


J’écris parce qu’un jour j’ai bu trop de café.

La nuit suivante fut longue.

(c’était en 1995, j’avais 23 ans tout juste, et je m’en souviens comme si c’était la nuit dernière)

J’ai compris que l’expression « ne pas fermer l’œil de la nuit » avait un sens.

Et que les mots avaient envie de danser.

Je me suis dit une comptine qui n’existait pas,

puis des mots qui faisaient des poèmes >>>.

La voie de la poésie pour moi s’était ouverte.

On est peu de chose quand même.